[Résolu] Mettre à jour pfSense en mode console



  • Bonjour,

    Je me pose une question, est-ce une bonne idée ou non de mettre à jour les différents outils de pfSense à travers les commandes habituelles FreeBSD en mode console/shell ?
    J'ai pu voir que plusieurs outils (package) sont loin d'être à jour et ce malgré le fait que pfSense indique être à jour dans l'interface graphique.
    Voici la version de pfSense que j'utilise personnellement (domicile)

    **2.4.4-RELEASE (amd64)
    Basé sur Thu Sep 20 09:03:12 EDT 2018
    FreeBSD 11.2-RELEASE-p3

    Le système est à jour.
    Informations sur la version mises à jour à Tue Oct 2 2:30:46 CEST 2018**

    Les différents packages qu'on retrouve dans l'interface graphique sous "Système" --> "Gestionnaire de paquets" sont avec la dernière version proposée.

    Squid par exemple est en version 3.5.27_3 dans pfSense en étant indiqué à jour alors que la version en ligne est maintenant la version 4.3 au niveau du site web de Squid.

    Il est clair qu'il faut éviter de toujours mettre à jour mais là ça fait de sacrées différences tout de même, avec probablement des failles corrigées qui ne le seraient pas dans pfSense.

    D'où ma question de savoir si pfSense doit absolument rester tel qu'il est ou si on peut/doit mettre à jour les packages en mode console/shell afin d'avoir la dernière version de ceux-ci.

    Merci pour ces renseignements.



  • La version de Squid du package pfSense est celle maintenu par le développeur du package et donc pas systématiquement la dernière version de Squid.
    Si tu as besoin de la dernière version de Squid, il faut installer celle-ci sur un serveur autre que pfSense.



  • Merci pour la réponse.
    C'est bien ce que je pensais, en fait ce n'est pas nécessairement un besoin mais c'était pour être sûr.
    En gros, il ne faut pas mettre à jour les différents package directement dans FreeBSD.
    Je ne vais donc rien toucher et mettre à jour qd c'est nécessaire juste à travers l'interface Web de pfSense.
    Encore merci.